380 jeunes de toute la Suisse ont postulé pour le « job d’été le plus cool au monde », une expédition en Arctique. Un vote en ligne de 150 000 personnes a permis de sélectionner 12 finalistes. Le 10 mars, le jury choisira parmi eux quatre participantes ou participants lors d’un casting à l’Institut fédéral de recherches WSL.

Bonaduz, le 1er mars 2018: la course pour le «job d’été le plus cool au monde» est terminée. Le scrutin a été clôturé hier. Nous recherchions quatre jeunes pour participer à une expédition en Arctique dans le cadre du SWISS ARCTIC PROJECT 2018.

Pendant les vacances d’été, ils collecteront des faits sur le changement climatique et les synthétiseront dans un rapport collectif. Dans toute la Suisse, 380 jeunes se sont inscrits sur le site du projet pour se présenter à l’élection. Le vote a été ouvert pendant dix jours. La plate-forme a été consultée 2,1 millions de fois, et 70 000 visiteurs enregistrés ont déposé 150 000 voix dans l’urne.

Les participants les mieux placés ont reçu chacun plus de 3000 voix. Dans les deux prochains jours, l’équipe informatique du projet vérifiera les voix des gagnants, avant de publier le classement définitif.

Les 10 participants ayant reçu le plus de voix seront invités au casting du 10 mars à l’Institut fédéral de recherches WSL, à Birmensdorf près de Zurich où ils se présenteront personnellement au jury.

Ils seront rejoints par deux autres jeunes qui n’ont certes pas obtenu autant de voix, mais dont la lettre de motivation a séduit les organisateurs. Le jury choisira parmi ces douze finalistes l’équipe de quatre personnes pour l’expédition.

Au cours des 10 derniers jours, les 380 candidats et leurs amis ont fait preuve d’un engagement et d’une créativité extraordinaires. Ils ont produit des vidéos sur le thème du changement climatique, les ont mises en ligne, ont organisé des animations de rue, composé des chansons et bien d’autres choses encore. Des classes entières ont mis en commun leur énergie pour promouvoir leur représentant.

À cette occasion, des centaines de milliers de jeunes se sont sensibilisés à la thématique du changement climatique. Le projet a ainsi déjà atteint un objectif important: faire aborder aux jeunes le changement climatique sous un angle ludique.

Dans une contribution remarquable, Patrizia W., étudiante, a écrit sur Facebook:

«Le projet est certes une sorte de ‘concours de popularité’, ou encore une course aux publications virales sur internet, mais le Swiss Arctic Project représente encore bien plus! Je pense qu’un nombre incroyable de personnes viennent d’être informées sur le changement climatique et, comme moi, d’être incitées à se poser plus de questions, ce qui me réjouit beaucoup.» … «Il n’est pas primordial que ce soit moi qui rédige un rapport en direct de l’Arctique, mais il faut que quelqu’un le fasse, et je me réjouis par avance de lire les contributions et articles des gagnants, et d’en apprendre plus sur le changement climatique.»

Meilleures salutations, Charles Michel
Swiss Arctic Project 2018

Contact: Swiss Arctic Project: Charles Michel, info@swissarcticproject.org, 079 828 81 28
https://swissarcticproject.org/presse/
Swiss Arctic Project swissarcticproject.org
Am 16. Juli 2018 startet das Schweizer Expeditionsschiff MV SAN GOTTARDO von Norwegen aus in die Arktis. Mit an Bord sind Jugendliche und junger Erwachsene, die sich in einem Wettbewerb dafür qualifiziert haben. Gemeinsam erarbeiten sie den „Students Climate Report 2018“.

Contact: WSL: Gottardo Pestalozzi, gottardo.pestalozzi@wsl.ch, 044 739 22 40
https://www.wsl-junior.ch/de/news/
Eidg. Forschungsanstalt für Wald, Schnee und Landschaft WSL
„Forschung für Mensch und Umwelt“: Die WSL überwacht und erforscht Wald, Landschaft, Biodiversität, Naturgefahren sowie Schnee und Eis. Sie ist ein Forschungsinstitut des Bundes und gehört zum ETH-Bereich. Das WSL-Institut für Schnee und Lawinenforschung SLF ist seit 1989 Teil der WSL.

Share This